navigation

Belen, quartier pauvre d’Iquitos 26 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , ajouter un commentaire

Nous sommes alles a Belen, rejoindre David qui logait chez Eric un ami franco-peruvien. Il possede une maison, avec une tienda (magasin) qui est tenu par un couple peruvien, Manuel et Rosa. Nous avons ete super bien accueillis des notre arrivee sur les lieux, ils nous attendaient et etaient tres ravis de faire notre connaissance.  Des personnes tres sympathiques et attachantes avec la main sur le coeur. Nous sommes restes chez eux pour notre sejour a Iquitos, nourris loges gratuitement, nous etions au petit soin, avec Rosa comme cuisiniere qui n’a d’egaux au Perou. Belen est un quartier un peu chaud d’Iquitos, que nous avons pu visiter tranquillement avec notre amigo Manuel, car les gringos sont pas les bienvenus, surtout le soir. Juste a cote de la ou on logeait il y a un immense marche, ou l’on trouve  toute sortes de produits locaux, avec de la cuisine typique, des tortues, Iguane, singe, poisson, cochon, poulet…… a manger ou a acheter. On trouve aussi des cigares et cigarettes fait main, epices, fruits, legumes, hamac, tapis…… Eric le compare un peu au souc a Marachech mais en peruvien. Les stands sont tres colores et tres parfumes pas toujours agreable, il y a enormement de monde tous les jours, on peut manger sur place, ou boire un petit jus presse, ou encore manger un plat cuisine dans une carapace de tortue!!!! Tout est possible, ambiance inoubliable.

 

 

Iquitos in the Jungle 19 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , ajouter un commentaire

Nous sommes arrives a Iquitos bel et bien vivant avec le peps! Heureux d’etre dans la foret amazonienne, et ravis de rencontrer Eric un franco- peruvien qui nous attendait.

Le trajet en bateau sur le rio Ucayali

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 3 commentaires

Le lendemain nous sommes alles reserver le bateau, nous avons le choix entre 2, dont un franchement pas attirant! Il etait tout rouille, tout cabosse, on aurait qu’il avait fait la guerre! L’autre etait un peu mieux mais le trajet plus cher. Au moment de venir s’installerdans la sorte d’epave, un gas nous appelle et nous apate en nous disant que l’autre etait av 60 soles avec seulement 3 jours de trajet, plus rapide donc plus attrayant pour nous. Avec l’autre on partait mais on savait pas quand on arrivait, si on arrivait!

                                              fotos001.jpg

Finalement nous sommes restes dans l’autre persuades que c’etait 60 soles au lieu de 80 au depart. Nous avons du acheter deux h amac, avec Gael le marchandeur on les a eu a 15 soles les deux au lieu de 12 soles l’un au debut. Pas mal! Apres notre super marchandage nous  avons accroche nos hamacs dans la salle commune, une sorte de dortoir!

        fotos006.jpg                              fotos010.jpgle plaisir du hamac a 7 soles!!!!

Le premier soir on a carrement hallucines, la salle etait pleine a craque, bondes de monde tous les uns a cotes des autres a pas pouvoir se balancer, et un brouhaha incessant!!!!!!!!!! En plus on  osait pas boug er de peur de se faire piquer nos affaires, du coup on etait vraiment mal! Et nous etions les seuls etrangers donc ils fesait tous une fixette sur nous en croyant qu’on etait americain! La haine!!!!!!!

Apres avoir mis les choses au clair, que nous etions francais et pas du tout mechant, nous avons commence a faire connaissance avec notre entourage, surtout nos voisins de hamac. Du coup on pouvait bouger dans le bateau sans avoir a trop se soucier de nos affaires. Lepremier soir en plus, vue que la bouffe etait comprise dans le prix, nous avions rien prevu, mais pas de bol, il n’y avait rien de prevu pour le 1er soir! Du coup on est alle voir le capitaine du bateau comme des pauvres malheureux et ils nous a mene au 1 er etage pour qu’on puisse manger avec les gens qui travaillaient sur le bateau. On a fait connaissance avec l’equipage, c’etait cool!

Deuxieme jour plus detendus, malgres un reveil a 4 heure du mat pour les formalites, on devait regler nos billets!  La traversee s’est super bien passe dans l’ensemble, nous nous sommes faits des copains et vus des magnifiques paysages, avec de merveilleux couches de soleil.

                              fotos058.jpg                   fotos011.jpg

 

Le reccord 18 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , ajouter un commentaire

Pour aller de lima a pucalpa nous avons battu le record du plus long trajet effectue depuis le debut, 24h de bus, on est parti a 18h et arrives le lendemain a 18h. Avec durant le trajet, un changement de temperature en pleine nuit car nous avons franchi un col a 4800m, les vitres etaient gelees a l’interieur et nous avec!!!! Au leve du soleil nous etions dans la jungeul, sur la route on alterne les long kilometres entre piste fracasse et piste goudronnee , a croiser des camions(semi-remorque) et des bus. Le cadre est magnifique, tres verdoyant et florissant,  vegetation abondante, foret vierge, seules quelques habitations au bord de la route, des sortes de hutes et des petits hameau de temps en temps. Arrives a Pucalpa, une chaleur d’enfer, et des petits insectes qui piquent a foison! Les MOUSTIQUES, l’horreur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! On en avait pas croise jusqu’a present mais vu le climat et la basse altitude pas moyen d’y eviter. Du coup, protection renforcee, cinq  sur cinq(merci maman), surtout a la tombee de la nuit, c’est la qu’ils attaquent le plus.

En arrivant a Pucalpa, nous sommes directement alles voir si il  n’y avait pas un bateau pour Iquitos mais pas de chance les bateaux etaient deja partis! Il fallait attendre le lendemain a 17h pour les prochain. Nous  avons donc dormis une nuit a Pucalpa, et attendus le prochain depart.

Le lendemain nous sommes alles reserver le bateau, nous avons le choix entre 2, dont un franchement pas attirant! Il etait tout rouille, tout cabosse, on aurait qu’il avait fait la guerre! L’autre etait un peu mieux mais le trajet plus cher. Au moment de venir s’installerdans la sorte d’epave, un gas nous appelle et nous apate en nous disant que l’autre etait av 60 soles avec seulement 3 jours de trajet, plus rapide donc plus attrayant pour nous. Avec l’autre on partait mais on savait pas quand on arrivait, si on arrivait!

Finalement nous sommes restes dans l’autre persuades que c’etait 60 soles au lieu de 80 au depart. Nous avons du acheter deux hamac, avec Gael le marchandeur on les a eu a 15 soles les deux au lieu de 12 soles l’un au debut. Pas mal! Apres notre super marchandage nous avons accroche nos hamacs dans la salle commune, une sorte de dortoir! Le premier soir on a carrement hallucines, la salle etait pleine a craque, bondes de monde tous les uns a cotes des autres a pas pouvoir se balancer, et un brouhaha incessant!!!!!!!!!! En plus on osait pas bouger de peur de se faire piquer nos affaires, du coup on etait vraiment mal! Et nous etions les seuls etrangers donc ils fesait tous une fixette sur nous en croyant qu’on etait americain! La haine!!!!!!!

Apres avoir mis les choses au clair, que nous etions francais et pas du tout mechant, nous avons commence a faire connaissance avec notre entourage, surtout nos voisins de hamac. Du coup on pouvait bouger dans le bateau sans avoir a trop se soucier de nos affaires. Le premier soir en plus, vue que la

Puno-Pulcalpa via bus 9 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 1 commentaire

Que de trajet pour arriver a Pulcapa!

Nous avons fait Puno- Arequipa, 5h de bus, arrives a 3h du mat au terminal del bus. Nous avons attendu notre bus pour Lima qui etait a 6h30 dans la garre. La plupart des gens presents avaient passe la nuit et s’etaient installe sur les chaises pour dormir. Nous on est reste eveille pour garder un oeil sur nos sacs. Le trajet Arequipa- lima etait de 16h, moitie jour, moitie nuit, ce qui nous a permis de contempler la cote sud du Perou: desert, l’ocean Pacifique, foret, culture a perte de vue et nous sommes meme passes par les lignes de Nasca, mais nous avons rien vu car les dessins sont immenses on peut les voir que du ciel! Dommage! Arrive a Lima avec 2h de retard, on a vite trouve un hotel pour passer la nuit et se reposer du trajet. Le lendemain nous partonsa la conquete d’un bus  pour Pucalpa, que nous avons trouve pour 35 soles, super happy, 18h de bus nous attendent. Notons que ce sont les dernieres heures de bus que nous fesons, Youpi!

Nous avons passe l’apres midi, en attendent le bus, a errer en ville pas loin de notre compagnie. Nous sommes tombes sur un immense mercado negro, sur trois etages, meme genre qu’a Cusco mais en plus grand donc plus de choix et surtout plus classe et mieux presente.

Rassurez vous, Nancy va beaucoup mieux, le mal est passe, et nous gardons le moral.

Gros bisous a tout le monde.

Les Iles flotantes du lac titicaca

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 1 commentaire

Le deuxieme jour a Puno, nous sommes alles voir les fameuses isla flotantes. En arrivant au port, l’eau est entierement recouverte d’une couche de mousse verte sur au moins 1 km au large ce qui donne l’impression que les bateaux sont poses sur un tapis! Apres s’etre renseigne sur la chose, c’est en fait une contamination de l’eau qui donne cet aspect. Nous avons  pris un bateau collectif, et attendu dix personnes pour demarer. Une taxe de 3 soles nous a etait demande pour l’entretient des iles, elle de 2 pour les latinos! Apres une dixaine de minutes a contempler le lac, sa flore (roseaux) et sa Faune (canards, oiseaux…), nous arrivons dans l’enceinte des iles flottantes (peuple Uros). Des iles entierement faites en roseaux (totora), et habitaient par des communautes. Nous nous sommes arretes a  une des communaute. Premiere impression en descendant du bateau: Sol mou et non stable, on a l’impression de passer a travers! Tout est en roseaux : Hutes, bateaux, objet artisanaux, bancs pour touriste……. Un locaux nous a explique l’histoire de ces iles et leur fabrication, nous vous les retransmettrons en direct. Ceci est tres interressant, passionant et egalement surprenant de savoir qu’il y a encore des personnes qui y vivent. Ensite nous en avons vu une deuxieme puis reparti vers le port. 10 minutes a l’allee, 40 min au retour! Vous vous demandez pourquoi? Nous non! C’est la faute a pas de chance, le moteur du bateau etait en surchauffe (pompe a eau achesse) du coup on s’arretait toute les 2 min!

Le soir nous partions pour Lima, 20h de trajet.

Apres la paz le fameux lac TITICACA 7 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 1 commentaire

Une fois les heures de bus accomplies, nous voila a PUNO au bord du lac, a 3830m d’altitude. L’air de rien, la moindre petite marche  fait bizzare dans ton corps.

Premiere decouverte tres rigolote, les taxis velos, nous nous sommes octroyes se plaisir pour 2 soles, pour se faire ramener jusqu’a l’hotel ou nous sommes dont nous avons une vue magnifique sur le lac, couleur vert puis degrade de bleu.

Durant l’apres midi, Nous nous sommes promenes au centre de la ville, decouvrant la place des armes, avec ses arbres tailles en differentes formes. Le soleil nous assome literalement a cause de de la reverberation du lac, et de l’altitude, il est fortement conseille de se proteger, creme+chapeau.

Durant la fin de l’apres midi, Nancy ne sentait pas bien, envie de vomir, mal de tete….. Depuis deux jour elle se sentait patraque. Le soir vomissement, diarhe, fievre…. la totale! Pas du tout cool, une nuit horrible, pas bcq dormi, et le lendemain rebelotte! Elle est allee consulte un medecin, tres sympathique,pour 20 soles, pour savoir ce qu’elle avait et le soigner au plus vite. Diagnostic, infection de l’estomac, due a la bouffe. Rien de tres grave, prescription de medicament a prendre pendant 12 jours pour bien guerrir + une piqure dans le cul (pas cool du tout!) pour arreter de vomir. Avec Gael nous avons pourtant mange la meme chose, et pas de chance un des deux est tombe malade, ou bien un des deux est plus costaud!

Nancy a passe l’apres midi au lit car tres fatiguee, pendant que Gael est alle faire une promenade au dessus de la ville, voir une statue d’un condor geant avec une superbe vue la ville et la lagune. Pour y acceder il y a des escaliers interminables, il est passe de 3800m a 4017m en 20 min. Arrive au sommet, il a tres bien ressenti l’altitude! Tres chouette balade, un peu decu de l’avoir faite tout seul. Puis il est egalement alle cherche les prix des billets pour aller jusqu’a Iquitos. Super content car on va pouvoir y aller pour pas tres cher, en ne depassant de guerre notre budjet. 

Un petit tour a la Paz 6 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 1 commentaire

Lorsqu’on arrive en bus , la ville est impressionante de part de sa grandeur et ses habitations par millier. Elle se situe dans un immense trou (vallee), et les immeubles debordent sur les flans des collines.Avec comme arriere paysage une cordilliere.

dsc01071.jpg                        dsc01069.jpg

Nous sommes alles dans le quartier artisanal pour y faire d’eventuelles ampletes, du bonnet en passant par gants, pancho, pull, pantalon, veste, au chaussettes, le tout en alpaga ou pas. Le tout est de ne pas se faire avoir sur la qualite (synthetique ou 100 % alpaga) du produit et facon d’on s’est fait(main ou pas). L’alpaga est la laine de cet animal, proche du lama, qui est repute tenir tres chaud.

Les rues sont tres marchandes , il y  moyen de casser les prix, en general les commercan ts nous proposent au plus haut prix voir plus cher (30 bolivianos au dessus du prix normal). Le simple fait de refuser et de leur tourner le dos les font descendre de 10 bs et en marchandant de 20 a 35 bs.

Ce qui vaut le coup d’oeil, ce sont les installations electriques, des fils a perte de vue ennoues les uns aux autres.

dsc01075.jpg Etre electricien a la Paz c’est resoudre sans cesse des casses tetes chinois!

Nous avons passes une nuit a la capitale du fait que notre bus pour Puno n’etait que le lendemain matin.

En partant de La paz, des immenses bouchons nous attendaient, sans oublier l incessant bruit de klaxon et odeur d’echapement…!

dsc01082.jpg

Tupiza et ses paysages flamboyants 5 juin, 2007

Posté par tripperoulive dans : Non classé , 1 commentaire

Apres s etre casse le bide, une promenade de digestion s imposait. Nous decidons de partir dans les canyons au alentour de Tupiza, une ambiance western avec des eblouissants paysages, cactus en tout genre, terre coloree, rougeatre, verdoyant…………. Une fois de plus la beaute laisse de marbre! Nous avons quand meme marche pendant 3 h au milieu du farwest, et ce fut une tres belle promenade.

 dsc01031.jpg                        dsc01030.jpg

dsc01012.jpg dans  la vie il y a des cactus…………..dsc01019.jpg

Nous avons egalement rencontre des groupes de promeneurs en chevaux.

Specialement  pour vous,et a voir, la massonnerie locale avec des impressionants echafaudage et coffrage tres rustique.

                       dsc01005.jpg                                              dsc01008.jpg

Le lendemain nous sommes restes en ville, a errer et profiter du calme. Nous partions le soir pour La Paz.

 

 

Merzouga Hotel, bivouac &am... |
mariejade |
veggietrotters |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | samajerusalem2
| cycle3
| sri lanka